La triste vérité sur la solitude dans un monde intergénérationnel connecté

«Que devraient faire les jeunes de leur vie aujourd'hui? Beaucoup de choses, évidemment. Mais le plus audacieux est de créer des communautés stables dans lesquelles la terrible maladie de la solitude peut être guérie».
Kurt Vonnegut


Les réseaux sociaux
Imaginez le scénario suivant: vous êtes assis dans un restaurant avec votre meilleur ami. Cela fait longtemps que vous ne  
vous êtes pas vus et vous avez hâte de vous reconnecter. Au lieu de faire exactement cela, vous êtes tous les deux sur
un réseau social, aimant et partageant des messages qui n'ont rien à voir avec ce qui se passe entre vous à ce moment-là. Lorsque vous quittez le dîner, vous réalisez que votre ami vous manque toujours, mais vous ne savez pas pourquoi. De plus, vous vous rendez compte que récemment, vous vous sentez un peu déconnecté de tous vos amis, et cela vous rend terriblement triste.

La solitude est intergenerationnelle

«Tous les gens seuls, d'où viennent-ils tous?» - Les Beatles
 

un impact négatif sur notre santé

Il y a une raison pour laquelle vous vous sentez ainsi, et c'est beaucoup plus courant que vous ne pouvez l'imaginer. Il s'avère que notre utilisation du réseau social le plus populaire au monde  peut avoir quelque chose à voir avec cela. Bien que Facebook soit un outil inestimable pour se connecter les uns aux autres, la façon dont la plupart d'entre nous ont tendance à interagir avec lui nous rend sujets à des sentiments de dépression, d'envie, d'anxiété et vous l'avez deviné de solitude. Ce qui rend cela particulièrement désagréable, c'est que de nombreuses études ont montré que la solitude persistante a un impact négatif sur notre santé physique et mentale. Et pour couronner le tout, il a également été démontré qu'il réduisait notre mortalité globale . Ce n'est clairement pas génial.


une vaste banlieue d'information
D’où l’établissement du constat suivant: «Nous n'avons jamais été aussi détachés les uns des autres, ni aussi seuls. Dans un monde consommé par des modes de socialisation toujours plus nouveaux, nous avons de moins en moins de société actuelle. Nous vivons dans une contradiction croissante: plus nous devenons connectés, plus nous sommes seuls. On nous a promis un village planétaire; au lieu de cela, nous habitons les impasses tristes et les autoroutes sans fin d'une vaste banlieue d'information. Nous avons réussi à créer des communautés numériques stables, mais pas tellement à guérir la solitude.


L'innovation de la solitude intergénérationnelle

Elle s'appuie sur des recherches sociologiques intéressantes pour nous apporter une compréhension globale de la manière dont les réseaux sociaux contribuent à notre problème de solitude extrêmement répandu. La création de la vidéo présente un argument intelligent, bien que douloureusement évident, pour expliquer pourquoi nous devrions essayer de nous connecter dans la vraie vie, plutôt que dans nos virtuels, et c'est absolument pertinent. En fait, cela devient particulièrement poignant quand il touche à notre capacité à modifier nos profils sociaux, illustrant clairement comment nous passons trop de temps à l'auto-promotion et à créer des images idéales de nous-mêmes.


La solitude et l'essor des réseaux sociaux

Étant donné que le nombre de personnes déclarant se sentir seules a doublé au cours des 30 dernières années, il est difficile de ne pas voir de corrélation entre la solitude et l'essor des réseaux sociaux. Notamment, la densité de ces rapports s'intensifie ces dernières années. Le problème avec le contrôle de la façon dont les autres nous voient est que nous arrivons rarement à être vus tels que nous sommes vraiment, non filtrés. Être ou ne pas être soi - même , est l'un des plus grands paradoxes de notre temps. Et si nous parvenons d'une manière ou d'une autre à abandonner notre besoin de contrôler notre image publique, nous pourrons peut-être lutter contre notre solitude croissante.

«Trop d'attitude égocentrique, voyez-vous, apporte, voyez-vous, l'isolement. Résultat: solitude, peur, colère. L'attitude extrême égocentrique est la source de la souffrance».
Dalaï Lama


Avis intergenerationnelle.com sur cet article

Les réseaux sociaux sont fait pour vous garder le plus de temps possible, cet article constate des vérités. Libre à nous de faire la part des choses et de sortir et rencontrer des amis. Pendant le covid 19 les réseaux sociaux nous ont permis de communiquer entre nous et de plus avec nos aînés en maison de retraite, pour qui la solitude pesait.

Combien de temps passez vous sur les réseaux sociaux? Vous sont ils utiles pour communiquer? Merci de donner votre avis ci dessous !

Traduction et commentaires intergenerationnelle.com d’un texte de l’auteur Liz Campese

Ajouter un commentaire